DE | EN | FR | ES | RU | CN | JA  
BVKBVK

Une bonne conseil n'est pas coûteux


Après le premier achat
d'un piano à queue ou d'un piano droit neuf, il est recommandé de faire accorder l'instrument deux fois pendant la première année et normalement, une à deux fois par an les années suivantes. Le calendrier et l’étendue des interventions d’entretien nécessaires doivent être établis en fonction des critères de l’utilisateur en matière d’accord, d’harmonisation et de toucher, de la fréquence et de l’intensité de l’utilisation de l’instrument, des conditions du site et des influences climatiques auxquels il est exposé.


Il est logique que, dans un piano où se créent des sons et des vibrations, 
il puisse aussi se produire des bruits parasitaires. Souvent, il est possible de les localiser facilement s’ils proviennent de l’instrument même ou si l’on doit plutôt les rechercher dans l’environnement du piano. Il peut naturellement arriver qu’un corps étranger s’introduise par inadvertance dans le piano ce qui nuit au fonctionnement de l’ensemble mécanique ou occasionne des bruits.


Liquides
Afin d’éviter qu'en aucun cas du liquide ne pénètre dans le bloc lutherie ou dans l’ensemble mécanique, ne posez jamais de vases, tasses, bouteilles ou verres pleins sur votre piano. S’il arrive néanmoins que des liquides s’infiltrent dans l’instrument, il est préférable que vous demandiez conseil à un spécialiste pour prendre les mesures nécessaires. 




           © 2017 German Association of Piano Manufacturers